HomeMagazineListingsUpdateLinksContexts

 


 Ballet.co Postings Pages

 Some Special Threads:
  GPDTalk about George Piper Dances ! NEW !
  NBTTalk about Northern Ballet Theatre
  SBTalk about Scottish Ballet
  ENBTalk about English National Ballet
  BRBTalk about Birmingham Royal Ballet
  TodaysLinks - worldwide daily dance links
  Ballet.co GetTogethers - meetings and drinks...

  Help on New Postings


Subject: "L'état de la danse classique en France" Archived thread - Read only
 
  Previous Topic | Next Topic
Printer-friendly copy     Email this topic to a friend    
Conferences What's Happening Topic #1982
Reading Topic #1982
un amoureux de la danse

11-08-01, 05:42 PM (GMT)
Click to EMail un%20amoureux%20de%20la%20danse Click to send private message to un%20amoureux%20de%20la%20danse Click to add this user to your buddy list  
"L'état de la danse classique en France"
 
   Bonjour

Je profite de ce forum de libre expression pour pouvoir partager mes modestes vues sur l'état de la danse classique en France , un état , de fait , alarmant.

La France est le berceau de la danse classique et il serait dommage qu'elle laisse mourir dans l'indifférence , petit à petit , mais sûrement , son patrimoine , son savoir-faire en ce domaine.Vous me direz qu'il y a l'Opéra , bien sûr ; je vous réponds oui : il n'y a que l'Opéra.C'est une bien prestigieuse institution , l'excellence portée à son comble , reconnue dans le monde entier.Mais que se passe-t-il ailleurs?A Nancy , à Marseille , à Nantes , à Bordeaux , à Toulouse , dans les autres villes?Rien.Ou plus précisément , il se passe la chose suivanten assiste à une lente destruction de la danse classique au profit de la danse contemporaine.

Il n'y a qu'en France qu'il se passe de telles choses.Partout ailleurs , on encourage le développement de la danse classique.Partout ailleurs , les compagnies classiques sont nombreuses ; en France , il n'y en a qu'une , l'Opéra.Des professeurs français enseignent l'école française dans beaucoup de pays dans le monde.Pourquoi abandonne-t-on l'enseignement de l'école française en France?Va-t-on faire comme au 19e siècle ?
La France est un pays bien singulier.Elle regorge de talents , de créateurs , d'inventeurs mais elle ne les laisse pas s'exprimer et les laisse partir.C'est un pays qui ne prend pas soin de son patrimoine , qui au contraire le détruit.Prenez l'exemple de La Sylphide de Taglioni qui a été créée à Paris et qui fut un immense succès.Paris a mis ce ballet dans les oubliettes alors que les Danois ont conservé bien fidèlement , avec soin et amour , l'héritage de Bournonville.Pareil pour Giselle qui est revenue en France grâce aux Russes.Les Français ont ceci de particulier qu'ils s'entre-déchirent , regardez l'exemple de la Révolution Française...Ne faudrait-il pas faire venir des étrangers en France pour protéger le patrimoine français?


Parlons des compagnies de danse en France.Prenez l'exemple de Nancy.L'après-Lacotte est consternant.Les danseurs classiques sont restés mais on ne programme plus que du contemporain , à la grande déception des Nancéens ainsi que de ces pauvres danseurs qui ne demandent qu'à s'exprimer dans toutes leurs capacités.Les spectateurs ne peuvent plus supporter ces chorégraphies contemporaines empreintes d'idéologie pseudo-intellectuelle , de morbidité sous-jacente et de la vacuité la plus totale.Pourquoi doit-on leur imposer cela?Pourquoi , en France , assiste-t-on impuissants à une dictature totalitaire de l'art contemporain?


Les responsables sont évidemment "en haut".Il n'y a qu'à constater le budget accordé chaque année à la danse contemporaine par les messieurs du ministère , budget qui va en croissant d'année en année et qui réduit celui de la danse classique à une vraie peau de chagrin.Il existe en France une politique de destruction de la danse classique par les fanatiques-révolutionnaires de la danse contemporaine.La seule motivation de ces gens-là est de voir disparaître la danse classique qui est pour eux l'incarnation même d'une certaine tendance politique.Ils se prennent pour les révolutionnaires d'une certaine époque , des sans-culottes sanguinaires qui se plaisent à exercer une certaine Terreur totalitaire.Ecoutez-les parler de "danse classique"!Dans leur bouche , ce mot devient l'horreur absolue à faire disparaître à tout prix.

J'invite tous ceux qui aiment la danse classique à réagir immédiatement et , comme l'a indiqué quelqu'un sur ce forum , à se réunir en Association de défense de la danse classique.Cependant les tenants de la danse contemporaine sont coriaces , bien organisés et exercent déjà depuis longtemps une influence considérable dans les ministères.Mais tout n'est pas perdu.Il est encore temps de réagir!

Pour l'amour de la danse , la belle , la vraie.


  Printer-friendly page | Top

  Subject     Author     Message Date     ID  
  RE: L'état de la danse classique en France Valérie 12-08-01 3
  RE: L'état de la danse classique en France Catherine 12-08-01 4
  French posts Bruceadmin 12-08-01 5
     RE: French posts Charlotte 12-08-01 6
         RE: French posts Etienne 12-08-01 7
             RE: French posts Maxime 12-08-01 8
                 RE: French posts Catherine 12-08-01 9
                     RE: French posts Maxime 12-08-01 10
                         RE: French posts Catherine 12-08-01 12
             RE: French posts Etienne 12-08-01 11
         RE: French posts Jean-Luc 12-08-01 13
             RE: French posts Marie 12-08-01 14
                 RE: French posts Catherine 12-08-01 15
  RE: L'état de la danse classique en France Bruce Madmin 13-08-01 16

Conferences | Topics | Previous Topic | Next Topic
Valérie

12-08-01, 10:34 AM (GMT)
Click to EMail Val%E9rie Click to send private message to Val%E9rie Click to add this user to your buddy list  
3. "RE: L'état de la danse classique en France"
In response to message #0
 
   Je m'étonne car hier soir il y avait une réponse de Catherine avec le lien vers Critical dance, je ne remets pas le lien mais amoureux de la danse classique, venez nous rejoindre sur ce site où on ne parle que français et où on n'est pas censuré. Car il semble bien que Catherine ait été censurée.


  Printer-friendly page | Top
Catherine

12-08-01, 10:50 AM (GMT)
Click to EMail Catherine Click to send private message to Catherine Click to view user profileClick to add this user to your buddy list  
4. "RE: L'état de la danse classique en France"
In response to message #0
 
   LAST EDITED ON 12-08-01 AT 10:52 AM (GMT)

Comme l'a dit "x", il y a quelques jours je sévis sur un site concurrent où vous trouverez certainement des réponses à votre question.
Ma réponse d'hier Valérie a été effectivement enlevée comme celle de quelqu'un d'autre (vu que ce posting est n°4 et que j'étais n°1) car j'y faisais état de l'adresse du forum Criticaldance, et visiblement on ne peut pas parler de celui-ci ici.
Certaines personnes ont tendance à oublier que s'il y a des postings en français, je ne dis pas des posters français, mais en français, c'est parce que j'ai commencé à parler en français sur ce site, m'attirant au passage les foudres de nos amis anglais qui voulaient que l'on parle anglais. Je continue à poster ici de manière plus irrégulière, et je pense que la question "Amoureux de la danse classique" est une question de fond cruciale, auquel seul le public français pourra vraiment répondre.
D'ailleurs comme l'a fait remarquer Caroline, en réponse à "x" suite à mon départ toutes les questions en français ont disparu.

Cher amoureux de la danse classique, je rejoins totalement vos propos et si vous voulez rejoindre les miens...


  Printer-friendly page | Top
Bruceadmin

12-08-01, 11:27 AM (GMT)
Click to EMail Bruce Click to send private message to Bruce Click to view user profileClick to add this user to your buddy list  
5. "French posts"
In response to message #0
 
   LAST EDITED ON 12-08-01 AT 11:32 AM (GMT)

Oh dear, oh dear!

I removed the threads on seeing them this morning. My posting below gives the background to this and I personally emailed Catherine as well:
http://www.danze.co.uk/dcforum/Feedback/159.html

We really don't think its polite to assume that there is only one place where talk about French ballet and dance can happen. We have some very lively debates here about all things - but we aren't arrogant enough to stomp into others sites space and tell them we are the place to be. Let other sites develop as they need. I remember when we were the only site that had a postings page and now there are several and we live at total ease with many of them. There are sites however that are unprofessional in there way of working and we highlight an example in this months magazine. If you really want to complain about something substantive, complain about that!

A couple of final points. I originally responded to Catherine this morning with a post but decided to remove both. Thus no other party has had a post removed. I have also not knowingly removed in any way past French threads. We have had some problems with postings in the last few weeks and more postings have gone in the archive. I haven't noticed a problem but if there is one it would apply universally and not just to French posts. We value the French threads, as many other past threads we have, and would not knowingly remove them - pure and simple.

I hope that this thread can now actually talk about the original post...


  Printer-friendly page | Top
Charlotte

12-08-01, 01:47 PM (GMT)
Click to EMail Charlotte Click to send private message to Charlotte Click to add this user to your buddy list  
6. "RE: French posts"
In response to message #5
 
   Merci Valerie,Catherine et cet amoureux de la danse classique,d`avoir si bien formule ce que les aures amoureux de la danse classique pensent,que tout cela soit le point de depart d`une sensibilisation de notre ministere.

Ce serait bien s`il y avait de nouveau des topics en francais,comme le dit Bruce.


  Printer-friendly page | Top
Etienne

12-08-01, 01:53 PM (GMT)
Click to EMail Etienne Click to send private message to Etienne Click to add this user to your buddy list  
7. "RE: French posts"
In response to message #6
 
   Il n'y a que ça sur "Danser en français" de Critical Dance. Voici le lien vers ce forum de discussion en français : http://www.criticaldance.com/forum/francais.


  Printer-friendly page | Top
Maxime

12-08-01, 02:36 PM (GMT)
Click to EMail Maxime Click to send private message to Maxime Click to add this user to your buddy list  
8. "RE: French posts"
In response to message #7
 
   Je suis surpris que personne n'ait parlé des difficultés que rencontre le Jeune Ballet de France qui, selon le magazine Dance Europe, aurait été dissous au début du mois de juillet. Qu'en est-il vraiment ?


  Printer-friendly page | Top
Catherine

12-08-01, 03:09 PM (GMT)
Click to EMail Catherine Click to send private message to Catherine Click to view user profileClick to add this user to your buddy list  
9. "RE: French posts"
In response to message #8
 
   Pourtant il y avait un grand article sur le JBF 18 dans Danser, il ne semblait pas parler de difficultés.


  Printer-friendly page | Top
Maxime

12-08-01, 03:32 PM (GMT)
Click to EMail Maxime Click to send private message to Maxime Click to add this user to your buddy list  
10. "RE: French posts"
In response to message #9
 
   Je n'ai pas la revue sous les yeux mais il me semble qu`Emma Manning, rédactrice en chef, parlait du fait que l'administrateur aurait caché la situation financière catastrophique, que le JBF était en faillite et qu'une décision serait prise par un tribunal au début du mois de juillet. Un peu plus loin sur la liste des "graduates" de la Royal Ballet School deux garçons sont présentés comme étant sans travail après la dissolution du JBF, compagnie avec laquelle ils devaient faire leurs premiers pas professionnels.


  Printer-friendly page | Top
Catherine

12-08-01, 08:11 PM (GMT)
Click to EMail Catherine Click to send private message to Catherine Click to view user profileClick to add this user to your buddy list  
12. "RE: French posts"
In response to message #10
 
   C'est quand même dingue d'apprendre des nouvelles qui concernent la danse française par des revues en langue anglaise, et pas par les revues françaises, mais si semble-t'il la situation du JBF était précaire. Il est étonnant de voir qu'une compagnie à forte vocation classique quand on voit ce qu'elle fait pour développer les spectacles dans cette optique est encore détruite, pourtant c'est grâce aux vidéos produites par les JBF que j'ai pu découvrir de petits bijoux comme la Halte de Cavalerie, le Talisman. Le JBF en plus a produit de nombreux bons danseurs dont le plus célèbre est certainement Joan Boada, mais il ne faut oublier que Gennadi Nedviguine était dans la même promotion que lui au JBF, tous deux sont au SFB, de même que Fernanda Tavarès-Dinis.
Il est vraiment très triste que la danse française classique soit à ce point-là dans le gouffre.


  Printer-friendly page | Top
Etienne

12-08-01, 08:05 PM (GMT)
Click to EMail Etienne Click to send private message to Etienne Click to add this user to your buddy list  
11. "RE: French posts"
In response to message #7
 
   l'adresse exacte du forum français est : http://www.criticaldance.com/forum/francais


  Printer-friendly page | Top
Jean-Luc

12-08-01, 08:24 PM (GMT)
Click to EMail Jean-Luc Click to send private message to Jean-Luc Click to add this user to your buddy list  
13. "RE: French posts"
In response to message #6
 
   Comment ne pas être d'accord avec tous les propos de cet "amoureux de la danse"
dont le posting original figure en effet sur un forum de ballet concurrent de celui-ci. La
danse CLASSIQUE en France est catastrophique, et cela se voit surtout en province.
Même à Paris, hormis l'Opéra, les programmations du Châtelet, Théâtre de la Ville et
autres sont résolumment axées sur la danse comtemporaine. Le plus ennuyeux dans
cette histoire, est que les tout-jeunes qui pourraient avoir quelques vocations de
danseurs classiques ne peuvent pas apprécier cet art, ou leur donner envie. Car les
programmations sont absentes, même à la télévision. Si vous écoutez nombre d'Etoiles
de l'Opéra, leur envie de danse est souvent venue "après avoir vu un ballet à la
télévision" cite Agnès Letestu par exemple. Si l'on compare par rapport aux autres pays, et
notamment la Russie où il existe rien qu'à Moscou une quinzaine de compagnies
classiques. Et je ne parle même pas de leur programations télévisées.
Mais on le sait depuis longtemps (et je rejoins tout à fait le posting initial), les Français
ne savent rien garder de leurs trésors (Cf Giselle, la Sylphide, etc...). Et d'ailleurs même
à l'Opéra, Lifar est honteusement ignoré, alors que ce chorégraphe a fait la gloire de
Garnier lorsqu'il était directeur artistique, et nombre de ses créations sont de purs
chef-d'oeuvres (Suite en Blanc, Les Mirages, Roméo et Juliette, etc..). Faudra-t-il
attendre qu'un directeur de ballet d'une compagnie étrangère s'intéresse à ce répertoire
pour qu'il revive aujourd'hui? J'ai bien peur que oui, malheureusement.
Pour terminer, j'aimerais rappeller que sans Noureev (très français comme chacun
sait!!!?????) l'Opéra ne serait pas ce qu'il est aujourd'hui. Les productions Russes qu'il a
apporté au répertoire sont exportables dans le monde entier. Et pourquoi? Parce que
non seulement les chorégraphies de Petipa sont uniques, mais aussi parce que les
Russes ont su conserver leur répertoire, et l'adapter à l'évolution de la Danse.


  Printer-friendly page | Top
Marie

12-08-01, 10:50 PM (GMT)
Click to EMail Marie Click to send private message to Marie Click to add this user to your buddy list  
14. "RE: French posts"
In response to message #13
 
   Je suis entièrement d'accord avec cet amoureux de la danse et tout ce qui a été dit par les autres intervenants.
Effectivement la danse classique est en très petite forme en province et, à Paris , il n'y a que l'Opéra qui programme de la danse classique.On peut vraiment dire qu'il n'y a qu'une seule compagnie de danse classique en France alors qu'à l'étranger les compagnies de classique pullulent.

Il est évident qu'en France il existe une certaine tendance à dénigrer la danse classique et effectivement celle-ci est absente des programmes de télévision.Au fait , est-ce que le concours de l'Eurovision a été présenté à la télévision française?

Je suis d'accord avec le fait que les Français ne "s'aiment pas" , ils ne protègent pas leur patrimoine.Est-ce de l'ordre de l'insouciance , de l'inconscience ou une tendance autodestructrice?Chaque année , Ashton et Macmillan sont au programme du Royal Ballet.L'Opéra a laissé tomber Lifar et on ne voit plus certains chef-d'oeuvres que sont Les Mirages , Suite en Blanc et d'autres ballets extraordinaires.C'est très triste...Comment se fait-il que le Tokyo Ballet ait programmé cette année Suite en blanc et que l'on ne voit plus de Lifar (comme tant d'autres chorégraphes qui ont marqué l'histoire de l'Opéra) à Paris depuis des années?Faut-il aller au Japon pour voir du Lifar?Je caricature un peu mais faudra-t-il faire venir un danseur japonais pour remonter Suite en blanc à l'Opéra , dans quelques dizaines d'années?
Un autre exemple:la version Bournonville de La Sylphide est beaucoup plus connue que la version Taglioni.Déjà la version Ashton des Deux pigeons semble plus connue que la version originale française.
Il est certain que l'Opéra ne peut pas tout programmer et c'est à d'autres compagnies aussi de veiller à la conservation de ce patrimoine.A cet égard je trouve que ce qui est arrivé au Ballet de Nancy est déplorable.

La danse contemporaine et la danse classique ont toutes les deux le droit de s'exprimer et je trouve dommageable que la première étouffe la deuxième.


  Printer-friendly page | Top
Catherine

12-08-01, 11:01 PM (GMT)
Click to EMail Catherine Click to send private message to Catherine Click to view user profileClick to add this user to your buddy list  
15. "RE: French posts"
In response to message #14
 
   Concernant la version de la Sylphide, cela semble normal que ce soit la Version Bournonville qui soit le plus dansée, elle est "originale" contrairement à la reconstruction Lacotte qui a été fait au départ pour sa troupe et ensuite montée à l'Opéra. Je crois que très peu de compagnies ont la version Lacotte de la Sylphide.


  Printer-friendly page | Top
Bruce Madmin

13-08-01, 12:26 PM (GMT)
Click to EMail Bruce%20M Click to send private message to Bruce%20M Click to view user profileClick to add this user to your buddy list  
16. "RE: L'état de la danse classique en France"
In response to message #0
 
   I thought the original post would be of interest in non-french speakers and indeed many of the issues dance and ballet face are not just national but often have international resonances. Anyway Anne M kindly did the honours on this and in her own words "It's not word-for-word but it's pretty complete":

A lover of classical dance: The state of classical dance in France

I’m taking advantage of this free expression forum to share my modest views on the alarming state of classical dance in France.

France is the cradle of classical dance and it would be a shame to allow this heritage gradually to die of neglect. Yes the Opera is a world-renowned centre of excellence but there is nothing elsewhere ­ or at least classical dance is being slowly destroyed for the benefit of contemporary dance.

This is only happening in France. Everywhere else the development of classical dance is being encouraged and there are many classical companies ­ there’s only the Opera in France. French teachers teach the French School is many countries of the world so why is it being abandoned in France? France has many talented, creative and innovative people but does not allow them to express themselves and lets them leave. It’s a country that not only doesn’t take care of its heritage but actually destroys it. E.g. Taglioni’s immensely successful La Sylphide ­ created in Paris but then forgotten while the Danes have lovingly preserved it thanks to Bournonville. Likewise Giselle only came back to France thanks to the Russians. The French have this tendency to tear themselves apart ­ look at the French Revolution. Shouldn’t we get foreigners to come to France to protect our heritage?

The situation in Nancy, after Lacotte, is worrying. The classical dancers have stayed but only contemporary programmes are being staged to the great disappointment of the locals as well as the poor dancers who only ask to make use of all their skills. The audience can’t bear these contemporary styles of choreography with their pseudo-intellectual ideologies, underlying morbidity and utter vacuity. Why should they have this forced upon them? Is it because in France we are impotent in the face of the totalitarian dictatorship of contemporary art?

Those responsible are obviously in high places. You only have to look at the budget awarded each year to contemporary dance by the Ministers ­ a budget which increases each year and which reduces that for classical dance to a mere pittance. In France there is a policy of destruction of classical dance by the fanatical revolutionaries of contemporary dance. Their only motivation is the destruction of classical dance which for them is the embodiment of a certain political tendency. They see themselves as the bloody revolutionaries of a certain era who rejoice in exercising a certain totalitarian Terror. Listen to them talk about “classical dance”: in their mouths it becomes an absolute horror to be done away with at all costs.

I invite those who love classical dance to act immediately and, as someone else in this forum has suggested, to unit in an Association for the defence of classical dance. While the champions of contemporary dance are tough, well organised and have long exerted a considerable influence amongst the Ministries, all is not lost. There is still time to act!

For the love of dance, the beautiful, the true!


  Printer-friendly page | Top

Conferences | Topics | Previous Topic | Next Topic

 
Questions or problems regarding this bulletin board should be directed to Bruce Marriott