HomeMagazineListingsUpdateLinksContexts

 


 Ballet.co Postings Pages

 Some Special Threads:
  GPDTalk about George Piper Dances ! NEW !
  NBTTalk about Northern Ballet Theatre
  SBTalk about Scottish Ballet
  ENBTalk about English National Ballet
  BRBTalk about Birmingham Royal Ballet
  TodaysLinks - worldwide daily dance links
  Ballet.co GetTogethers - meetings and drinks...

  Help on New Postings


Subject: "Danse Light de mai-juin" Archived thread - Read only
 
  Previous Topic | Next Topic
Printer-friendly copy     Email this topic to a friend    
Conferences What's Happening Topic #1603
Reading Topic #1603
Caroline

30-04-01, 01:12 PM (GMT)
Click to EMail Caroline Click to send private message to Caroline Click to add this user to your buddy list  
"Danse Light de mai-juin"
 
   Au sommaire: Loudières, le SFB, les adieux d'Arbo et le concours.


En couverture, un superbe portrait de Monique Loudières qui donne envie d'acheter le numéro rien que pour ça. En pages intérieures encore des photos d'elle, rares pour la plupart car on la voit étant petite , deux très belles dans Giselle avec Noureev et Baryshnikov. Son interview est intéressante mais ne nous apprend rien de nouveau. A la suite description du centre de Cannes et portrait de Hightower.

On en apprend plus concernant le SFB. Ils annoncent Lucia Laccara et Cyril Pierre dans Prism et Othello, Joan Boada,
Muriel Maffre, Parrisch Maynard, Amanda Schull ( héroine du film "Danse ta vie") et bien sûr Villanoba: "Les habitués de l'Opéra de Paris auront plaisir à revoir un "ancien" de la maison, Pierre-François Villanoba qui, tel un fils prodigue revient à Garnier auréolé du titre de "Principal" (danseur étoile)". La photo d'Othello qui figure dans le programme de l'Opéra est enfin légendée il s'agit de Yuan Yuan Tan (Desdémone) et de Yuri Possokhov (Othello).

Bravo à Danse Light de faire honneur à Arbo, je crois que c'est le seul titre (spécialisé ou général) qui en parle... D'alarçon dénonçe le comportement scandaleux de la Direction:
"Seul, manquait le superbe bouquet qu'aurait pu lui offrir la Direction, pour marquer l'aboutissement de tant d'années de présence. Carole Arbo aurait pu être nommée plus tôt, sa trajectoire n'en aurait été que plus brillante".
A la photo de Arbo dans Others dances est rajouté un bouquet avec la légende: "Voici, le joli bouquet que l'on aurait aimé voir sur scène". Au cours de l'article mention spéciale à "un superbe Manuel Legris, orgueil de notre Palais Garnier", comme il a 10000 fois raison!

Puis histoire de remuer le couteau dans la plaie le compte-rendu du concours: "Dans l'ensemble, les promotions sont méritées", "Jérémie Bélingard est excellent" etc... no comment. Heureusement tout l'article n'est pas de cette teneur: De Cussac, Grinsztajn, Bouché, Meyzindi, Gilbert ( "pétillante à souhait dans "Arepo") sont cités et ENFIN, on fait justice à Baey qui " a plané sur les difficultés et exécuté de magnifiques doubles piquée en attitude".
Honneur aussi à Ciaravola, Daniel, Talon et Zusperreguy. Et l'inévitable chapitre Thibault, ce qui peut devenir lourd mais me semble quand même encore nécessaire: "que dire d' Emmanuel Thibault qui ne cesse d'illuminer la scène, que ce soit en concours ou tout au long de la saison; sa non-nomination tient du sacrilège et a motivé cette unanime levée de plumes. S'il vous plait, Mmes et Mrs de la Direction, ne gachez pas un tel talent!". Les photos sont presque toutes inédites, celle de Hurel laisse un tout petit peu transparaître (rare dans une photo pourtant) le grand moment qu'elle nous a donné .
D'Alarçon remet en jeu la question de la variation libre mais de façon assez maladroite, détournant les propos de Vlassi. Pour lui on ne peut comparer Giselle de Ek, Le Sacre et Arepo et il voudrait qu'on limite le choix de la seconde variation pour plus d'équité. L'intention est louable mais n'arrangerait rien et briderait l'imagination des candidats et nous masquerait tout leur potentiel ( Je pense à Talon). D'ailleurs peut-on comparer par exemple aussi facilement que ça Giselle (classique), La Bayadère, Robbins ? Il me semble de toutes façons que des interprétations d'oeuvres récentes peuvent se comparer : exemple l'Arlésienne (on voit tout de suite la supériorité de Noel par rapport à Bélingard par exemple et Noel n'a pas été classé tandis que Bélingard est passé haut la main comme cela était prévu depuis le dernier concours...)
Copiant Danser il y a un palmarès de personnalités mais assez illisible car mal présenté.
Des chose qui font plaisir Ariane Dollfus de France Soir classe Noel et Gilbert premiers: enfin quelqu'un de compétent!
J'avoue ne rien comprendre au palmarès de Serge Gleizes qui classe 1ères Vandard ,Baey ;mais classe 3èmes Renavand (oui, vous avez bien lu) et oublie Hurel!!!!!!! Tout le monde met Thibault premier il n'y a que Gleizes décidémment très curieux qui ose ne pas mettre à son classement Bélingard lui préférant Phavorin et Charlot.

J'attends vos réactions, en particulier sur la question de la 2ème variation. Au fait Les Saisons de la danse ont-ils pondu leur article sur le concours ?


  Printer-friendly page | Top

  Subject     Author     Message Date     ID  
  RE: Danse Light de mai-juin Catherine 30-04-01 1
     RE: Danse Light de mai-juin Estelle 30-04-01 2
         RE: Danse Light de mai-juin Catherine 01-05-01 3

Conferences | Topics | Previous Topic | Next Topic
Catherine

30-04-01, 06:02 PM (GMT)
Click to EMail Catherine Click to send private message to Catherine Click to view user profileClick to add this user to your buddy list  
1. "RE: Danse Light de mai-juin"
In response to message #0
 
   Il est vrai que la 2e variation est toujours un sujet épineux, car les difficultés techniques ne sont pas les mêmes, mais cette 2e variation n'est pas là pour juger de ces valeurs-là mais plus la personnalité de l'artiste son potentiel soit à jouer, soit à danser des rôles qu'il n'a pas l'occasion d'aborder dans son emploi traditionnel (Zusperreguy qui casse quelque peu son image, de même que Daniel qui a complètement changé d'emploi). D'autres préfèreront se faire plaisir et interpréter une variation où ils montreront l'étendue de leur technique. D'autres rappellent quels merveilleux artistes contemporains ils peuvent être et ainsi espérer aborder certains rôles (Cordier ou Talon sont certainement de ceux-la). Certains danseurs aiment bien casser leur image de danseur classique dans le choix de cette variation.
Les danseurs sont jugés techniquement sur la première variation qui théoriquement comprend un certain nombre de difficultés techniques qui permet de juger tel ou tel danseur. Ceci étant comme vous dites Caroline, après cela sera une question de subjectivité car certains préféreront l'Arlésienne de Noel à celle de Bélingard et vice versa.
Ce qui est étonnant, c'est que Dance Light petite revue peu lue, contrairement à Danser, a des palmarès de personnalités extérieurs différents de celui de l'Opéra. J'étais restée pantoise à la lecture des palmarès publiés dans Danser qui semblait tous "achetés" par la Direction.
Quant au Chapitre Thibault, je pense que s'il a fait un très bon concours, il ne faut jamais perdre de vue ce qu'est le titre de premier danseur et ce qu'il implique, même si Bélingard n'est pas un partenaire exceptionnel, il est quand même meilleur partenaire que Thibault, je n'ai jamais vu les danseuses vaciller avec lui ou le fusiller du regard parce qu'il ne les avait pas fait assez tourner.

C'est étonnant concernant le SFB qu'il ne parle pas de Yuan Yuan Tan et Yuri Possokhov photographiés dans le programme et je crois créateurs des rôles au SFB. C'est vrai qu'au moins, on verra Pierre-François Vilanoba, je pense dans Othello et je me demande dans quel autre ballet.


  Printer-friendly page | Top
Estelle

30-04-01, 11:17 PM (GMT)
Click to EMail Estelle Click to send private message to Estelle Click to add this user to your buddy list  
2. "RE: Danse Light de mai-juin"
In response to message #1
 
   Caroline, merci pour cette "revue de presse"!

J'ai feuilleté aujourd'hui le dernier numéro de "Dance Europe", qui contient entre autres une longue interview de José Martinez et Agnès Letestu. C'est assez intéressant. Par exemple, ils ont des avis très divergents sur Forsythe (elle aime beaucoup travailler avec Forsythe, et lui pas du tout)... Agnès Letestu dit par ailleurs qu'elle trouve qu'actuellement, les jeunes danseurs de l'Opéra ont peu de chances d'être distribués dans des grands rôles et que les promotions sont très lentes, beaucoup plus qu'à l'époque Noureev.

Par ailleurs: j'ai feuilleté le dernier numéro des "Saisons", et il semble qu'il n'y ait aucun article sur le Concours de l'Opéra.
C'est un peu surprenant...


  Printer-friendly page | Top
Catherine

01-05-01, 07:44 AM (GMT)
Click to EMail Catherine Click to send private message to Catherine Click to view user profileClick to add this user to your buddy list  
3. "RE: Danse Light de mai-juin"
In response to message #2
 
   Il n'y a pas eu plus d'article sur le concours dans Danse conservatoire devenu Danse. Est-ce pour les journalistes une manière de boycotter l'evènement, jugeant le palmarès trop scandaleux et estimant que ce n'était même pas la peine d'en parler, ou est-ce de la "trop" vieille actualité pour eux.
Ce qui est curieux, c'est de voir ce qui s'est passé autour de ce concours, la levée de boucliers puis le calme plat.

Cela ne m'étonne pas les opinions d'Agnès et de José sur Forsythe. J'ai l'impression que les répétitions ne sont pas aisées surtout avec certain(e)s danseur(se)s.
Forsythe semble assez humiliant, d'ailleurs il y a un fait qui m'a choqué, c'est sa réaction dans les interviews il y a deux ans lors de la création de Pas/Parts. Tous les chorégraphes invités reconnaissent le grand métier des danseurs de l'Opéra et le plaisir qu'ils ont eu de travailler avec, soulignant leur facile adaptation à un style différent du classique, et je pense qu'ils sont sincères. Seul Forsythe n'a rien dit sur la troupe, il a même ajouté que c'était grosso modo "des robots qui dansent".


  Printer-friendly page | Top

Conferences | Topics | Previous Topic | Next Topic

 
Questions or problems regarding this bulletin board should be directed to Bruce Marriott